Environnement

Eau : d’importants travaux en cours Energies 421 - Carole Nerini

Mis à jour le

Avec des réseaux d’eau potable et d’eaux usées souvent vieillissants, la Régie de l’eau et de l’assainissement réalise de gros travaux de réfection, de mise en conformité et de construction dans différents secteurs de la commune. Consciente des désagréments que cela entraîne, la municipalité met tout en oeuvre pour que la gêne soit la plus minime possible.

PAS DE RÉPIT POUR LA RÉGIE DE L’EAU ET DE L’ASSAINISSEMENT, TOUT COMME POUR LES ENTREPRISES QUI INTERVIENNENT SUR LES CHANTIERS. Après les gros travaux de la route Blanche terminés juste avant l’été, une centaine de mètres de canalisations d’eau potable ont été posés sur la partie haute du chemin Estrec afin de relier entre eux les réseaux existants et créer ainsi une sécurité en cas de problème. Fin juillet, la deuxième tranche des travaux situés sur l’avenue des Aires a pris le relais, du lotissement les Amandines jusqu’au carrefour du quartier Notre-Dame.

« Ce sont des travaux importants, souligne Christine Laforgia, conseillère municipale déléguée à la Régie de l’eau puisqu’en plus des 350 mètres de canalisations en eau potable refaites, nous avons décidé de reprendre tous les compteurs se trouvant à l’intérieur des propriétés pour les installer sur la voie publique, même si ce n’était pas obligatoire et malgré le coût que cela représente. »

Ce chantier c’est aussi la rénovation de tous les branchements, 200 mètres de réseau pour les eaux usées et la pose de fourreaux prêts à accueillir la fibre optique. Voilà pourquoi cela va durer quelques semaines encore... logique. Début novembre, d’autres travaux démarreront à la cité Centrale où 350 mètres linéaires de canalisations seront rénovées, un chantier qui devrait durer trois mois. En parallèle, une des plus vieilles canalisations de la ville, située sur la route de Mimet fera à son tour l’objet de travaux sur 600 mètres.

D’autres interventions, moins importantes sont programmées comme au chemin du Moulin du Fort. En même temps, l’inspection des réseaux se poursuit par caméra optique, des diagnostics sont menés en vue d’améliorer le réseau d’assainissement, il y a encore beaucoup à faire, mais n’oubliez pas, votre confort en dépend ! Alors un peu de patience..

Par ailleurs, un service nouveau est proposé par la communauté du pays d’Aix : la CPA aide désormais les propriétaires les plus modestes qui, à l’issue du contrôle de bon fonctionnement de leur installation d’assainissement, sont contraints de faire des travaux de réhabilitation. les usagers qui sont intéressés peuvent se rapprocher du Spanc (Service public d’assainissement non collectif) de la CPA qui gère désormais ce service en appelant le 04 42 91 55 76.

Une eau d’excellente qualité

Un bilan portant sur la qualité de l’eau potable est envoyé aux usagers par la Régie municipale de l’eau et de l’assainissement avec la facture. Si certaines lignes restent parfois difficilement interprétables, retenez que l’eau qui sort de vos robinets est d’excellente qualité et que de nombreux contrôles sanitaires l’attestent. En effet, si l’Agence régionale de la santé effectue son quotat de prélèvements obligatoires (pour 2013, six prélèvements à la ressource, onze en sortie des usines de production d’eau potable et 37 au robinet sur différents sites), la Régie a pris la décision de mettre en place un système d’autocontrôle.

« La municipalité a fait ce choix, explique Sylvain Foucheyrand, Directeur de la Régie de l’eau, et ce sont 120 analyses supplémentaires qui ont été effectuées en 2013. Nous avons obtenu 100 % de conformité. Nous avons sélectionné une soixantaine de sites parmi lesquels des écoles, des bâtiments publics, des crèches... » Même la crèche l’utilise dans la préparation des biberons, alors profitez-en ! Buvez l’eau de Gardanne, sans modération.