Entreprises

Croissants et économie au menu Energies 395 - Stéphane Conty

Mis à jour le

Lundi 8 avril, la municipalité invitait les représentants des entreprises installées à Gardanne lors de l’année écoulée et partenaires institutionnels pour un petit-déjeuner économique. L’opportunité pour ces nouvelles entreprises de rencontrer élus, partenaires économiques et juridiques locaux

APRÈS UN ACCUEIL autour d’un café et de croissants dans le grand hall du puits Yvon-Morandat, c’est dans une salle de réunion du premier étage, là où se trouve également l’hôtel d’entreprises installé par la Ville et dont la dernière tranche est en cours d’achèvement, que Philippe Pintore, Conseiller municipal délégué au Développement économique a ouvert la réunion en rappelant le principe : « L’idée de ces rencontres que nous organisons chaque année est de se connaître un peu mieux et que vous puissiez prendre connaissance de l’ensemble des structures qui peuvent vous aider dans votre démarrage d’entreprise. Aujourd’hui c’est la crise et c’est dans ces moments là qu’on a besoin de création d’entreprises, de richesse et d’emploi. Nous essayons de maintenir l’activité par de l’investissement public, mais en tant que commune nous avons peu de leviers en matière économique. »

Il cède ensuite la parole à Nathalie Nerini, Adjointe au maire en charge de la Formation qui présente le dispositif de formation professionnelle mis en place par la commune. « Nous venons de créer une association, “Perform” dont l’une des missions est de mutualiser les besoins en formation des entreprises locales pour en faciliter l’organisation. La Ville met en oeuvre de nombreuses initiatives pour favoriser l’emploi, et notamment celui des jeunes par l’intermédiaire de la Maison de l’accueil de l’information et de l’orientation (MAIO). »

C’EST ENSUITE aux partenaires institutionnels de présenter les aides qu’ils peuvent apporter aux nouvelles entreprises, à commencer par la Chambre des métiers et de l’artisanat du 13 dont la représentante met l’accent sur le dispositif Top départ qui offre un conseil personnalisé pour aider à réussir le démarrage d’une entreprise, à ancrer les bons réflexes de suivi de l’activité dans les domaines commerciaux, financiers, des ressources humaines, de la production. Un dispositif gratuit qui s’adresse à tous les chefs d’entreprise de moins de trois ans d’activité, dont les autoentrepreneurs. Également présente, la Chambre de commerce et d’industrie Marseille Provence (CCIMP) qui propose notamment des conseils depuis le projet de création de l’entreprise jusqu’à son éventuelle cession. La CCIMP qui mène aussi une action pour aider les petits commerces à développer leur activité.

Après l’intervention des représentants de Pôle emploi et du tribunal de commerce, vient la présentation du Paci, la plate-forme d’initiative locale à laquelle la Ville est adhérente depuis des années et qui apporte un appui aux créateurs d’entreprises sur la commune. Certain parmi ceux présents dans l’assemblée la connaissent déjà et ont pu bénéficier par son intermédiaire d’un prêt d’honneur à taux zéro pour une somme allant de 7500 à 15000 €, ainsi que de facilités pour bénéficier de prêts auprès de banques partenaires.

LE TOUR DE TABLE SE TERMINE par la présentation des entreprises présentes, de nouvelles entreprises que nous présentons régulièrement dans ce magazine et sur lesquelles nous reviendrons prochainement.