Crèche, écoles, ALSH : des enfants accueillis

Publié le

Dès le début du confinement, les enfants du personnel soignant ont été accueillis dans les crèches, les écoles et les accueils de loisirs par du personnel municipal volontaire. Dernièrement ce dispositif a été élargi aux enfants des pompiers et des gendarmes. Dès le 11 avril, il sera étendu sept jours sur sept.

En cellule de crise, qui se réunit régulièrement en présence d’élus et d’agents municipaux, et au quotidien, cette question reste une priorité. « Nous fonctionnons avec des agents qui se sont portés volontaires et assurons un roulement, explique Valérie Laurent, responsable du secteur éducation. Nous avons actuellement une moyenne de deux enfants à la crèche Les lucioles de Biver et une douzaine d’enfants entre les écoles Beausoleil et Jacques Prévert, ainsi qu’au jardin de la petite enfance le mercredi (et prochainement pour les vacances scolaires). Il est évident que par rapport à la situation personnelle de ces enfants, nous évoluons différemment. Ils se retrouvent avec des personnes qu’ils ne connaissent pas, dans de nouveaux locaux pour la plupart, avec le stress dû à la situation des parents, et le personnel y est très attentif, je tiens à le remercier pour sa collaboration. Les agents ont des craintes, eux aussi, mais ils les dépassent et leur implication est sans faille. »

Les locaux sont désinfectés par le personnel hygiène et nettoiement deux fois par jour en application du protocole en vigueur. Le linge et les dortoirs sont également nettoyés chaque jour. Après chaque activité, les jeux et les tables font l’objet d’une désinfection. Les conditions de travail sont nouvelles et contraignantes pour les animateurs présents.

Sur le temps scolaire, comme le souligne Fabienne Dupin, Inspectrice de l’Education Nationale, « nous avons chaque jour des enseignants volontaires qui assurent un accueil dans les deux écoles ouvertes qui rassemblent les écoliers gardannais. Les enfants sont ainsi aidés pour les devoirs et les leçons donnés par leur propre enseignant. Les temps de jeux et de récréation sont au programme afin de leur permettre de passer leur journée de la meilleure façon possible. Je tiens à remercier ces enseignants pour leur dévouement, tout s’est organisé très vite et cela fonctionne très bien. »

Lors de la cellule de crise du 6 avril, l’ouverture sept jours sur sept de ces structures a été évoquée et les membres présents y ont répondu favorablement à l’unanimité. Yveline Primo, Première adjointe, a tenu à rappeler l’importance de la continuité du service public dans les meilleures conditions possibles. « Je tiens à souligner l’engagement du personnel qui en cette période est au quotidien sur le terrain, dans de nombreux services, et qui se porte même volontaire pour venir en aide à des collègues avec qui ils ne travaillent pas habituellement. Leur sécurité est assurée au mieux et nous avons tout un réseau en place pour les rassurer eux-aussi, répondre à leurs questions si besoin. Nous vivons une situation exceptionnelle où chacun a pris ses responsabilités de façon plus que satisfaisante. »

Ci-dessous, le personnel de la crèche et des écoles actuellement mobilisé auprès des enfants du personnel soignant, des pompiers et des gendarmes vous adresse un message :

La proposition du secteur éducation concernant la mise en place d’un numéro d’appel destiné aux familles qui auraient des questions particulières (gestion du stress, alimentation, occupation des enfants…) a été validée, n’hésitez pas à contacter le 04 42 51 51 02.
 

Dans l'actu