Enfance

Coup de Pouce autour des jeux Energies 396 - Carole Nerini

Mis à jour le

Les quinze enfants des trois clubs Coup de Pouce de la commune (aide aux enfants de CP en difficulté de lecture et d’écriture) ont participé à un atelier d’illustrations dans le but de réaliser des jeux surdimensionnés. Un projet qui associe les familles.

MENÉ DANS LE CADRE DES ATELIERS PARENTS- ENFANTS des clubs Coup de Pouce et en collaboration avec la médiathèque dans le cadre du dispositif Ville lecture, ce projet a été conduit par les animatrices et Bernard Rommaelere, illustrateur pour enfants. « Dans chaque club, ce sont les enfants eux-mêmes qui ont décidé de la thématique de leur production, explique Françoise Keller, référente Coup de Pouce au secteur municipal de l’Éducation. Ils ont choisi les sept familles, un jeu de l’oie et un pêle-mêle des animaux. Le travail qu’ils sont en train de réaliser sera présenté et expérimenté le 25 mai prochain, lors de la Fête du jeu. » Et ils n’en sont pas peu fiers...

A Biver, les enfants ont choisi un jeu de plateau appelé Le volcan des lettres, avec des cases colorées qui correspondent chacune à une action. « On joue avec des pions, les cases rouges sont des pièges, sur les jaunes il faudra donner un mot qui commence par la lettre écrite dessus, explique le petit groupe. Sur les autres, il faut avancer ou reculer de dix cases. On y a joué, c’est super ! »

AU TOTAL, cinq séances en présence de l’illustrateur auront été nécessaires à la confection de ce jeu. Et si pour les élèves ce sont des temps de jeu, pour les enseignants, les animatrices et les parents, ce projet va bien au-delà. « On a fait appel à leur imagination, et tout en s’amusant, ils ont fait des mathématiques, du français et de l’art plastique, rappelle Marie-Christine Portal. Chaque club a progressé dans ce même esprit et une fois que le projet sera terminé, chaque jeu sera testé par les deux autres clubs Coup de Pouce. »

Lors de cette avant-dernière séance, Sandrine Marastoni, maman de Marie-Carmen est venue assister à cette phase de concrétisation. « Ma fille avait un peu de mal à bien débuter son CP. Lorsqu’on m’a parlé du dispositif Coup de Pouce, j’ai tout de suite pensé que c’était une chance et je n’ai pas hésité. Tous les soirs de 17h à 18h, Marie-Carmen reste à l’école, avec quatre de ses camarades. Pour elle, ce n’est pas lourd du tout et elle a progressé.  »

La réussite de ce dispositif est en grande partie due à l’investissement de tout un groupe autour des enfants ; animateurs, enseignants et parents forment une équipe qui gagne. Les enseignants découvrent parfois d’autres élèves. « Au sein de ce dispositif, commente Fabienne Car, enseignante en CP, les enfants sont souvent différents. Réservés en classe, ils parviennent ici à prendre la parole plus facilement, à oser s’exprimer, on les sent plus épanouis. Ils sont fiers de pouvoir montrer leur travail aux parents qui peuvent assister aux séances. C’est une chance qu’on leur donne. »

Les trois clubs Coup de Pouce seront présents pour vous expliquer leur travail lors de la Fête du jeu, tout comme Citoyen solidaire, la Chrysalide, la Ludothèque, les accueils de loisirs... Organisée par la Ludothèque en partenariat avec différents services municipaux et d’associations locales, elle se déroulera le samedi 25 mai de 10h à 18h dans la salle du foyer du 3 e âge et autour du square Allende. Jeux de société, jeux de cartes et jeux surdimensionnés seront au rendez-vous. Il y en aura pour tous les âges, et pour tous les goûts. Entrée gratuite. Renseignements au 06 88 45 85 66.