Communiqué de Roger Meï sur l'autorisation d'exploiter d'Alteo

Mis à jour le

Communiqué de Roger Meï, maire de Gardanne, commentant les propos du Préfet Stéphane Bouillon sur Alteo par voie de presse vendredi 18 décembre.

J’apprends dans La Provence de ce matin les propos du Préfet Stéphane Bouillon qui soutient une prolongation d’autorisation d’exploiter d’Alteo Gardanne pour une durée de "9 à 12 ans".

A quelques jours de Noël, mes pensées vont directement aux salariés et à tous ceux qui, unis, ont aidé à créer les conditions favorables au maintien de l’activité de l’usine : les dirigeants de l’usine MM Ramé, Duchesne, Leredde, les représentants des salariés, le Parc National des Calanques, la plupart des élus de la Communauté du Pays d’Aix, les maires d’Aix et de Marseille, le député François-Michel Lambert, le Conseiller Départemental Claude Jorda, les dirigeants de l’usine... Cette victoire est avant tout celle des quelque 440 emplois directs et 300 emplois indirects.

Je suis personnellement engagé depuis longtemps dans la conciliation de l’emploi et de l’environnement. Aussi je me satisfais qu’une issue favorable puisse être donnée à un industriel qui a fourni de gros efforts pour réduire son empreinte écologique : il n’y a plus de rejet de boues rouges en Méditerranée et Alteo mettra tout en oeuvre pour dépolluer totalement ses eaux résiduelles, déjà traitées à 99,95 %.

Pour autant, la durée de la prolongation suggérée par M. Bouillon et la confirmation de la création d’une commission de suivi – dont j’ai été l’un des premiers instigateurs lors de l’enquête publique – nous rappelle qu’il ne s’agit pas de signer un chèque en blanc à l’industriel.

Il nous appartiendra désormais de continuer à travailler ensemble, les élus des communes situées tout au long du tuyau, l’entreprise, les syndicats, les associations, sous l’autorité du Préfet, pour accompagner l’industriel de manière responsable. Nous serons vigilants, et je serai particulièrement attentif, à ce qu’Alteo tienne ses engagements et concilie progrès environnementaux et développement économique et social.

Il en va de notre avenir commun.

Roger Meï
Maire de Gardanne

 

Dans l'actu