CAF : deux volontaires à votre service Energies 449 - 24 février 2016 - Jeremy Noé

Mis à jour le

Vous avez du mal à vous y retrouver dans la jungle de l’administration ? Internet, ce n’est pas trop votre truc ? La Caf a recruté deux jeunes femmes en service civique pour vous aider dans vos démarches auprès de cet organisme, trois jours par semaine à Gardanne.

FAUTE DE MAINTENIR SA PRÉSENCE SUR LE TERRAIN, LA CAISSE D’ALLOCATIONS FAMILIALES A PRIVILÉGIÉ LES DÉMARCHES EN LIGNE AVEC INTERNET. Pas facile pour tout le monde, quand on a du mal avec les outils informatiques ou quand on n’a pas de voiture pour se rendre à la permanence loin de son domicile. Avec le service civique
- qui propose à des jeunes de 16 à 25 ans de s’engager dans des missions d’utilité publique - la Caf propose une solution temporaire.

Depuis novembre, Ferdaws Bouzazi, 20 ans, et Christelle Djeunko 23 ans, vous accueillent trois fois par semaine dans des lieux municipaux. Elles vous aideront pour vos démarches en ligne (Caf.fr, mon enfant.fr, simulation RSA, aide au logement, prime d’activité, attestations…) et vous proposeront aussi des ateliers informatiques (création d’une adresse mail, prise en main d’un smartphone et téléchargement d’applications...). Le tout gratuitement, trois jours par semaine* jusqu’à début juillet. Vingt-quatre volontaires ont été ainsi recruté( e)s par la Caf des Bouches-du-Rhône.

LUTTER CONTRE LA FRACTURE NUMÉRIQUE « La Caf souhaite lutter contre la fracture numérique en venant accompagner le public réfractaire aux nouvelles technologies,  » explique Rosine Artero, la tutrice des deux jeunes femmes. Elle-même employée de la Caf à Marseille, elle voit l’opération d’un très bon oeil. « C’est une bonne chose pour ces deux volontaires, cela leur fait découvrir le terrain et les usagers, elles touchent les choses du doigt. D’autant qu’à Gardanne elles sont très bien accompagnées, et ce sur quatre lieux différents. »

Ferdaws, s’est découvert une vocation, au point qu’elle a décidé d’arrêter sa licence de langues étrangères. « J’ai un BTS dans les métiers du social, et le service civique m’a permis de vraiment savoir ce que je voulais faire : conseillère au service des usagers pour la Caf. C’est l’occasion du coup de connaître un peu plus les usagers, de me rendre utile, » explique-t-elle. Christelle, titulaire d’un master responsable de formation, poursuit des études dans les sciences de l’éducation. « J’ai cours une fois par semaine, et donc du temps libre, j’avais besoin de m’occuper, c’est un ami qui m’a fait découvrir le service civique. J’ai choisi la Caf car j’aime travailler en équipe. »

Attention, toutes deux ne sont pas employées par la Caf et n’ont pas accès à son logiciel de traitement des dossiers : elles sont là pour vous montrer comment accéder à votre compte, vous aider dans la maîtrise des outils numériques, faire parvenir des documents par internet. « Généralement les gens sont satisfaits, on trouve toujours une solution, » souligne Christelle. C’est dit.

Au service éducation
17, rue Borély
lundi et jeudi 9h-12h30

À la maison du droit
146, avenue Mistral
lundi 13h30-17h

Au service jeunesse
19, rue Borély
jeudi de 13h30 à 17h

Au CCAS
1, square Deleuil
vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h