Bougresses ! Du théâtre à déguster

Publié le

Bougresses ! théâtre burlesque et culinaire par le théâtre du Maquis vendredi 6 mars 2020 à 20h30 à la salle polyvalente Léo Ferré
Durée : 1h20
Tarif 6 €
Dégustation de la "Frigousse des hérétiques" après la représentation
Réservation au service culturel (jauge limitée)

Agrandir le plan
théâtre, concerts, jeune public, danse, spectacles de rue et évènements de plein air
  • Adresse : Maison de la vie associative
    avenue du 8 Mai 1945
  • Code postal : 13120
  • Ville : Gardanne
  • Téléphone : 04 42 65 77 00
  • Fax : 04 42 58 35 52
  • Courriel : resa-spectacle@ville-gardanne.fr
  • Horaires d'ouverture :
    8h30-12h, 13h30-17h30
 
La Halle
Agrandir le plan
Salle de 3141 m2 fractionnable, sanitaires H/F, accès handicapés, wifi, sonorisation "public adress", parking. Salle polyvalente de 139 m2 avec sas d'entrée et accès grande salle, chauffée et climatisée, cuisine, loge, douche, sonorisation, tables chaises.
  • Adresse : avenue du 8 mai 1945
  • Code postal : 13120
  • Ville : Gardanne
  • Téléphone : 04 42 65 77 00
  • Commentaires : Peut accueillir des expositions, des salons, dés événements associatifs, des événements sportifs, des spectacles, repas, réunions, conférences, congrès ou autres événements professionnels. Renseignements auprès du service vie associative.
 

Bougresses ! c’est le troisième volet d’un triptyque consacré par le Théâtre du Maquis d’Aix-en-Provence aux troubadours et aux Cathares, après Le Cabaret des Hérétiques et Les Bougres.

C’est aussi une aventure culinaire avec la préparation en direct d’une recette médiévale, la Frigousse des Hérétiques en Girouilles et Chastagnes, que les comédiens partageront avec le public à l’issue de la représentation. Il s’agit d’un ragoût de volaille aux lardons, carottes et marrons avec miel et canelle (dans lequel, selon la légende, on ajoutait des oreilles d’hérétiques).

En 1218, neuf ans après le début de la croisade contre les Cathares, Simon de Montfort, le chef des croisés réputé invincible, met le siège devant Toulouse, la ville rebelle qui le nargue depuis des années et qu’il est bien décidé à écraser définitivement. C’est sans compter sur la résistance de la population, et notamment des femmes toulousaines…

L’Histoire racontée par des femmes, c’est d’ailleurs le parti pris de la mise en scène. En préparant sous nos yeux la Frigousse des hérétiques, Anne Décis et Florence Hautier, nos deux bougresses, interprètent tous les personnages, féminins et masculins, accompagnées au clavier par Martin Mabz, troubadour déjanté…

 

Dans l'actu