Au service restauration, on s’organise

Publié le

Même si les besoins au quotidien sont moindres qu’en période habituelle, les agents du service municipal de la restauration sont présents et s’adaptent aux besoins. Actuellement, ce sont environ 250 repas qui sont produits et livrés chaque jour, pour le portage à domicile du CCAS, les crèches et les écoles.

« Nous avons organisé un roulement par équipe au service, expliquent Véronique Giraud, responsable du service et Christèle Tiberge, diététicienne. Les règles d’hygiène et de sécurité ont été renforcées, mais dans notre domaine, nous étions déjà très vigilants et adaptions un protocole bien défini. Nous avons des agents également détachés à la cuisine de l’avenue de Toulon pour répondre au besoin des écoles, et trois agents qui livrent les repas pour le CCAS. Nous avons dû nous adapter dès le départ à ces changements, en passant de 2000 repas à 250. Nous portons toujours une attention particulière à leur équilibre, même si nous rencontrons quelques difficultés au niveau des commandes et de l’approvisionnement. »

Et comme la terre n’est pas confinée, elle continue à produire… Au parc agroécologique, François Le Gall propose salades et radis à la cuisine centrale. « Nous sommes actuellement en période creuse pour ce qui concerne le maraîchage souligne t-il. Nous poursuivons les plantations comme le prévoit le calendrier, mais pour que les enfants et les retraités consomment nos tomates, nos pommes de terre ou nos concombres, il va falloir patienter encore un peu. »

Encore un grand merci à ces agents qui sont au quotidien sur le terrain, impliqués dans la continuité du service public.

 

Dans l'actu