Solidarité

Aimer lire, ça s’apprend Energies 389 - Carole Nerini

Mis à jour le

Suite à une convention entre la Ville et la Caf, une quinzaine d’enfants sont inscrits dans l’action “Lire et grandir” coordonnée par l’espace Citoyen solidaire. Un dispositif en lien avec les actions d’accompagnement scolaire qui vise à faire découvrir aux enfants le plaisir de la lecture.

En cette fraîche soirée de fin décembre, c’est un peu Noël avant l’heure. Dans la grande salle de l’Espace parents, les enfants et leur famille ainsi que l’ensemble des acteurs du dispositif Lire et grandir sont réunis autour d’un goûter. Sur une table, des cadeaux sont posés et étiquetés au nom de chaque enfant. Marie-Renée Blonde, responsable sociale de la Caf est présente elle aussi. Après quelques mots de présentation du projet, c’est avec beaucoup de plaisir qu’elle distribue les présents. Ce sont des livres, sélectionnés en amont par les enfants eux-mêmes.

« Ce dispositif a été mis en place par la Caf qui le finance et s’inscrit au sein de nos actions à l’espace Citoyen solidaire, notamment l’accompagnement à la scolarité, explique Gérard Saint-Martin, son responsable. Son objectif vise à favoriser le développement de la lecture tout en renforçant les liens parentsenfants et à faciliter l’ouverture culturelle. Il s’inscrit dans la continuité d’autres actions que nous pouvons mener en parallèle comme Coup de plume où se sont engagées quelques familles. »

Deux fois par semaine, les séances d’accompagnement à la scolarité qui sont menées en collaboration avec le service Jeunesse, l’Addap et l’association Contacts, ont été divisées en deux temps afin de proposer de la lecture aux plus jeunes et les amener en douceur à découvrir des histoires écrites, des illustrations. Et pour certains, la découverte a été plutôt positive. La maman de Piotr, sept ans et demi vient chaque jour à l’Espace citoyen solidaire pour parfaire son français. D’origine polonaise, elle a fait toutes les démarches nécessaires pour aider son fils dans sa scolarité. « C’est difficile pour moi de lui lire des livres parce que je dois faire de gros efforts. Alors, on prend un livre tous les deux, et quand je ne prononce pas comme il faut, c’est lui qui m’aide. »

En parallèle de cette action, un groupe de bénévoles de l’Espace citoyen solidaire souhaite développer des temps forts et familiaux autour de la lecture, en collaboration avec l’association Lis-relie. Un premier rendez- vous a eu lieu le 26 janvier dernier dans la salle polyvalente de l’école Jacques-Prévert. Autour d’un repas confectionné par les personnes présentes, les bénévoles ont lu des poèmes, des histoires aux enfants et à leurs parents. Car la lecture est un excellent outil de partage en famille. « Au printemps, poursuit Gérard Saint-Martin, nous organiserons une grande journée sous le thème de La lecture pour tous. Un grand tapis sera mis au sol jonché de livres adaptés à chaque âge et portant sur des thèmes très variés, chacun les lira ou les feuillettera librement, seul ou accompagné. Ce projet, baptisé De bouche à oreille a pour objectif de rapprocher les générations autour du livre, de prouver aux parents que la lecture peut être un merveilleux moment de partage. »

Renseignements à l’Espace citoyen solidaire, avenue des écoles, tél. 04 42 65 77 49.