Affluence record pour le don du sang

Publié le

Epidémie ou pas, le besoin de sang est toujours élevé, de l’ordre de 10 000 dons en France chaque jour. Même si les interventions chirurgicales considérées comme non urgentes ont été reportées depuis un mois dans les hôpitaux, de très nombreux patients ont besoin de globules rouges ou de plaquettes : les réserves des premières sont de moins de 20 jours, et beaucoup moins pour les secondes, dont la durée de conservation est nettement plus courte.

L’Etablissement français du sang (EFS) a pris des dispositions sanitaires renforcées pour assurer la sécurité des donneurs, du personnel médical et des bénévoles : « Lavage des mains obligatoire en entrée et en sortie de salle, port du masque fourni par nos soins, respect des gestes barrière et de la distanciation », énumère Virginie Gaido, responsable développement du territoire pour l’EFS.

La collecte prévue initialement à la salle polyvalente de la MVA jeudi 16 avril a été déplacée à la Maison du peuple afin d’espacer les différents points de passage (entretien, collecte, buvette) et éviter les regroupements. Les donneurs ayant été en contact étroit avec un cas confirmé ou très probable de personne infectée par le covid-19 ne sont pas acceptés pendant une période de 14 jours après la fin de l’exposition. L’EFS ne dépistant pas le covid-19, les personnes présentant des symptômes ne doivent évidemment pas se rendre sur un lieu de collecte pour éviter de contaminer les autres donneurs, les bénévoles et le personnel.

Autre nouveauté : les bénévoles ont dû s’inscrire en ligne sur le site resadon.fr ouvert 48h avant la collecte, afin de répartir les visites à raison de six par quart d’heure et d’éviter les périodes d’affluence. Un dispositif qui a parfaitement fonctionné, comme l’a souligné Vincent Potier, de l’association des donneurs de sang de Gardanne Biver : « mercredi soir à 21h, veille de la collecte, les 109 créneaux étaient tous réservés. » Et avec un effet collatéral tout à fait bienvenu, comme le constate Virginie Gaido : « le temps d’attente est réduit de moitié : 35 minutes contre une heure, voire plus, habituellement, lorsque les gens qui travaillent arrivent tous entre 18h et 19h30. » Pour l’instant, on ne sait pas encore si le principe de la réservation en ligne sera conservé au-delà du confinement, mais c’est le souhait de tous.

Le bilan dressé en fin de journée par le secrétaire de l’association des donneurs de sang de Gardanne et Biver, Jean-Luc Guilloteau, était très satisfaisant : « nous avons battu notre record de dons réalisés : 97. Au total, 109 personnes se sont présentées à l’entretien médical préalable, sans compter 12 autres qui sont venues spontanément et n’ont pas pu être admises. Elles seront convoquées en priorité pour la prochaine collecte. »

La date et le lieu de la prochaine collecte, initialement prévue à la mi-mai, seront communiqués sur ce site et sur la page Facebook de la Ville.

Rappelons que pour donner son sang, il faut avoir entre 18 et 70 ans, peser au moins 50 kg et être en parfaite santé. L’intervalle entre deux dons est au minimum de 8 semaines. Vous pouvez tester votre capacité à donner votre sang en répondant à un questionnaire en ligne sur le site de l’EFS.
 
Et pour s’inscrire sur Resadon, c’est ici
 

Dans l'actu